Blog » Technique Photo » La retouche HDR avec Photoshop

La retouche HDR avec Photoshop

Posté le 26.08.12 dans la rubrique Technique Photo

La retouche HDR avec Photoshop Dans ce tutoriel Photoshop, nous allons voir comment composer une image HDR (ou High Dynamic Range). Cette technique consiste à retravailler l'exposition des zones sombres et claires d'une scène à partir de plusieurs prises de vue aux réglages différents de façon à en améliorer l'exposition globale, en évitant les zones bouchées (totalement noires) ou cramées (saturées en blanc).

La prise de vue

Pour réaliser le post-traitement HDR d'une scène, nous avons besoin de plusieurs clichés de la même scène avec des niveaux d'exposition différents. Il faut donc s'équiper d'un trépied ferme pour éviter le moindre mouvement du boîtier entre les prises.

Pour cet article, nous allons retoucher une scène de nuit où l'objectif sera d'avoir une bonne luminosité globale de la scène tout en évitant la surexposition des zones de la fontaine éclairés par de puissants spots qui donnent un effet 'cramé' aux clichés en pose longue. La photo a été prise sur trépied avec un boîtier Canon EOS 650D et objectif Canon EF 24-70mm F2.8L USM, à 24mm, en 100 ISO, en à F/10 sur 10s et avec un bracketing de ±3 stops avec une pas de 2/3 EV.

mode

Tout d'abord, passez en mode haute qualité pour le format de stockage des prises de vue, afin de capturer la meilleure image possible pour faire la manipulation. La zone de réglage correspondante est illustrée ci-contre et encadrée en rouge (pour le cas d'un appareil Canon). Vous devez voir L écrit pour 'Large'. Notez que nous n'utilisons pas le format RAW ici, nous allons plutôt travailler à partir de 3 clichés en mode JPEG, ce qui donne déjà de très bon résultats.

mode

Côté réglages, mettez-vous en mode Manuel (M chez Canon) et faites quelques essais pour trouver la combinaison sensibilité/vitesse/ouverture qui donne un résultat avec une exposition homogène.

Astuce: vous pouvez faire des essais en mode Priorité Ouverture (Av chez Canon, A chez Nikon) en fixant l'ouverture et voir quelle temps d'exposition vous obtenez pour une sensibilité ISO donnée, cela vous permettra d'avoir une bonne base de départ avant de passer en mode Manuel.

bracketing

Une fois les réglages trouvés, vous pouvez régler le bracketing de compensation d'exposition du boîtier pour prendre plusieurs clichés aux expositions différentes autour de votre valeur moyenne réglée manuellement. En général, il est possible de prendre 3 clichés avec une plage de variation allant de -3 à +3 EV par pas de 1/3). Le choix des extrêmes doit se faire de façon à ce que les zones claires ne soient pas cramées (en sous-exposition, par exemple -2/3 EV) et que les zones sombres soient débouchées (en sur-exposition, par exemple +2/3 EV)

Si votre boîtier ne supporte pas le bracketing, vous pouvez simplement changer le réglage de la compensation d'exposition manuellement entre les 3 clichés (par exemple a -2/3EV, 0, +2/3 EV).

3 clichés suffisent mais on pourra prévoir d'en prendre plus pour sélectionner les plus adaptés lors des essais sous Photoshop. Pour le déclenchement, l'utilisation d'une télécommande ou à la limite du retardateur du boîtier permettra d'éviter de bouger entre les prises.

Sinon, on peut partir d'une seule image prise en RAW pour en décliner 3 versions à des niveaux d'exposition différents directement lors du post-traitement. Cela permet ausssi d'avoir des résultats corrects pour des photos où l'on n'avait pas prévu de faire du HDR.

Le post-traitement

hdr 1

Une fois vos photos prises et déchargées sur votre ordinateur; ouvrez Adobe Photoshop CS5 et rendez-vous dans le menu File > Automation > Merge to HDR (ou en français Fichier > Automatisation > Fusion HDR)

hdr 2

Sélectionnez alors les 3 clichés que vous avez pris en mode bracketing en cliquant sur le bouton Browse. Si vous avez un peu bougé entre les clichés, vous pouvez tenter de rattraper le coup en cochant l'option Attempt to automatically align source images. Cliquez ensuite sur OK pour démarrer le traitement.

hdr 3

A ce stade, vous obtenez une image bien saturée dans la fenêtre de traitement. Il y a un histogramme avec des réglages fin que nous n'utiliserons pas dans le cadre de ce tutoriel. Vous pourrez jouer avec pour voir l'impact. Pour le moment, cliquez simplement sur OK et patientez pendant que le script prépare le fichier et les différents calques.

hdr 4

L'image obtenue est codée sur 32 bits, finesse que votre écran ne peut pas vous afficher... Pour la suite du traitement, nous allons baisser la finesse d'échantillonage des couleurs sur 16 bits en allant dans le menu Image > Mode > 16 Bits/Channel.

En choisissant dans la liste déroulante Local Adaptation puis en développant la section Toning Curve and Histrogram, nous allons ajuster les tons foncés et clairs en déplalaçant la courbe d'entrée/sortie de l'histogramme :

1. Déplacez le début de la courbe en bas à gauche à l'horizontale vers la droite jusqu'à atteindre le début de l'histogramme, de façon à recadrer la plage de tons en sortie.
2. Procédez de même si nécessaire avec la fin de la courbe, en déplaçant le point d'ancrage final à l'horizontal vers la gauche jusqu'à atteindre la fin de l'histogramme.
3. Ajoutez quelques points d'ancrage au milieu de la courbe pour ajuster les tons foncés et tons clairs. En général, une forme de demi-cloche donne de bons résultats en relevant les tons foncés et limitant les tons clairs.
4. Cliquez sur OK lorsque vous êtes satisfait.

Enregistrer le résultat

L'image que vous obtenez est codée sur 16 bits par canal, pour pouvoir l'enregistrer au format JPEG, vous devez à nouveau diminuer l'échantillonage à 8 bits par canal en allant dans le menu Image > Mode > 8 Bits/Channel. Il n'y a pas d'options de conversion à cette étape.

Et voilà ! Vous pouvez voir le résultat de la retouche sur la première image (1.), le fond sombre est éclairci et le jet de la fontaine n'est pas cramé, par comparaison avec l'image originale (2.) où le fond est sombre et les jets d'eau saturés de blanc au centre d'où l'éclairage provient.

HDR Result

Pour mettre en évidence l'intérêt de la composition HDR par rapport à une retouche plus simple, l'image (3.) montre le résultat d'une retouche Tons Foncés / Tons Clairs (Shadow / Highlights), qui a également pour but de niveler les ombres et lumières. Si cette dernière permet de faire ressortir un peu le fond en l'éclairant, il ne permet pas d'éviter l'aspect cramé de la lumière de la fontaine due à la pose longue et à la trop grand différence de luminosité entre les 2 parties de la photo.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Poster un commentaire