Blog » Materiel » Nouveau Canon EOS 650D avec écran tactile

Nouveau Canon EOS 650D avec écran tactile

Posté le 11.06.12 dans la rubrique Materiel

Nouveau Canon EOS 650D avec écran tactile Canon a annoncé le 08 Juin son nouveau boîtier Canon EOS 650D (aussi connu outre-atlantique sous le nom de Rebel T4i), qui apporte pour la première fois dans l'entrée de gamme 9 collimateurs AF en croix, le processeur DIGIC5 et un écran articulé tactile.

Alors que les dernières rumeurs se concentraient sur le 70D, remplaçant du 60D ou bien d'une mise à niveau du 7D (version Mark II), c'est finalement le boîtier d'entrée de gamme de Canon qui est mis à jour avec des caractéristiques plutôt attrayantes.

Si la résolution du capteur stagne, la plage de sensibilité monte elle jusqu'à 25 600 ISO en mode extrême et promet plus de flexibilité et un meilleur rendu dans les hautes sensibilités (on attend les échantillons de photos pour confirmer ce point).

L'Autofocus est mis à niveau. D'une part il hérite de 9 collimateurs AF en croix de l'EOS 60D, et est également associé à un double AF à détection de phase en mode LiveView qui permet un autofocus continu en mode vidéo avec suivi automatique du sujet.

L'EOS 650D est aussi le premier boîtier grand public à introduire la puce de traitement DIGIC 5, qui promet, selon Canon, un meilleur traitement et rendu des couleurs et une plus grande vélocité.

Résumé des caractéristiques principales de ce nouveau boîtier :

Voir la fiche technique détaillée du Canon EOS650D

Canon ne va pas remplacer immédiatement le 600D par le 650D. Le 650D se positionne en fait au-dessus du 600D qui va continuer de coexister comme un boîtier plus économique, alors que le 550D va disparaître des catalogues.

Le Canon EOS 650D sera disponible à la fin du mois de Juin annoncé à un prix public conseillé de 850$ / 900€ (sic!) en boîtier nu, 950$ / 1 000€ avec un 18-55mm IS II et 1200$ / 1250€ avec un 18-135mm IS STM. Pour comparaison, le 600D se trouve à 550€ nu sur Internet.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Poster un commentaire